LÉGUMES

Les vertus de l’artichaut : principes actifs et propriétés médécinales

vertus de l'artichaut

L’artichaut est une plante originaire de Carthage. Elle fait partie de la famille des astéracées, plantes dont on consomme généralement le bouton floral. Grâce à ses nombreux minéraux, vitamines et fibres, le « Cynara scolymus » (nom scientifique) a plusieurs effets bénéfiques sur la santé. Découvrons ensemble les vertus de l’artichaut, cette plante potagère.

Principes actifs et propriétés médicinales de l’artichaut

Très digestible, l’artichaut est composé principalement d’eau, de protides, de lipides et de sucres. Conseillée aux diabétiques grâce à l’inuline qu’elle contient, cette plante est aussi un excellent apport énergétique pour ceux qui en consomment.

Cela est dû aux vitamines B1 (100 mg), B2 (10 mg) A (120 g) et C (100 g) qu’elle renferme. Elle peut également servir d’apéritif ou de tonique hépatique ainsi que de dépuratif sanguin. Tout comme l’ananas, l’artichaut possède aussi des principes actifs tels que le manganèse, le fer, le potassium et le phosphore.

La plupart des vertus de l’artichaut découlent de ces dernières composantes, car elles confèrent à la plante des propriétés antitoxique et diurétique. En d’autres termes, la consommation de cette astéracée vous aidera à éliminer le cholestérol, l’acide urique ainsi que l’urée qui se trouve en excès dans votre organisme.

Dans son livre « Études des céréales, fruits et légumes », le docteur Vanet affirme que l’artichaut est aussi un excellent tonicardiaque et un très bon stimulant. Même si le bouton floral est la partie la plus consommée de cet herbacée, il faut néanmoins retenir que ce sont ses feuilles qui contiennent le plus de principes actifs.

Les vertus de l’artichaut proviennent d’ailleurs de cette partie de la plante ainsi que des racines.

Maladies et infections traitées par l’artichaut

Les parties comestibles de l’artichaut sont réputées pour l’énorme quantité d’antioxydant qu’elles renferment. Les feuilles de l’artichaut contiennent par exemple de la cynarine. Encore appelée acide dicaféylquinique, cette substance amère possède de fortes propriétés cholérétiques.

D’autres antioxydants tels que la sylmarine pourraient selon des études participer à la prévention ou au traitement du cancer du foie. Les fibres de la plante seraient quant à elles efficaces contre le cancer du côlon. Les vertus de l’artichaut concerneraient aussi les infections intestinales, la goutte ou le rhumatisme.

Le Docteur Vanet le recommanderait même pour les troubles de la croissance, l’asthénie, le surmenage, les intoxications, la congestion, l’oligurie, la lithiase, l’arthritisme ainsi que pour les insuffisances rénales ou hépatiques. En phytothérapie, l’artichaut est également utilisé pour les ballonnements ou les nausées.

Il facilite aussi l’élimination urinaire, lutte contre la constipation en stimulant la sécrétion biliaire et traite les dysfonctionnements hépatobiliaires tels que la jaunisse. Les médications pharmaceutiques à base de la barigoule revêtent plusieurs formes ou préparations.

Les bienfaits de l’artichaut : indications thérapeutiques

Les vertus de l’artichaut sont multiples. Et pour en bénéficier, rien de mieux que de l’utiliser sous forme de gélules, de comprimés ou d’infusion. Dans ce cas, vous pouvez par exemple vous servir de l’eau de cuisson des artichauts (riche en sels minéraux) pour soigner les affections urinaires, la goutte ou les arthrites.

Consommées crues, les petites pousses d’artichauts peuvent lutter contre les diarrhées chroniques. La racine du « Cynara scolymus » quant à lui est efficace contre la gravelle, l’hydropisie, les rhumatismes et l’ictère. Le Dr Vanet recommande une décoction de cette racine dans du vin blanc.

Les vertus de l’artichaut : précaution d’emploi

Pour profiter pleinement des bienfaits de l’artichaut, il faudra laver abondamment la plante à l’eau après l’avoir acheté. En effet, celle-ci peut être contaminée par certains polluants et produits chimiques comme l’acaricide, les insecticides divers, fongicides et même certains conservateurs pour conserves. Quelques précautions doivent également être prises lors d’une cure ou d’un traitement à base d’artichaut (barigoule).

Les bienfaits de l’artichaut : contre-indications et précautions d’emploi

Il est important de savoir qu’une cure à base d’artichaut ne doit pas excéder 15 jours. Notez également qu’il vous sera impossible de profiter pleinement des vertus de l’artichaut si vous souffrez d’une obstruction des voies biliaires.

L’utilisation de cette astéracée est également déconseillée en cas d’allergies aux plantes de cette catégorie. Vous ne pourrez pas non plus bénéficier pleinement des bienfaits de l’artichaut si des effets secondaires tels que la diarrhée se font retentir lors de votre cure.